( 4 Votes ) 

BANGUI (Reuters) - Pillards et hommes armés continuaient de sévir mardi dans les rues de Bangui où les rebelles du Séléka et les soldats de la force régionale de maintien de la paix tentaient de rétablir l'ordre deux jours après la chute du président François Bozizé.

 

 

 

  

Reportage Grande angle magazine Jeune Afrique

 


Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 27 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook