( 4 Votes ) 

'His Horse Was Named Death'

 

 

 

 

 

Le 21 février 2003, le lieutenant Tim McLaughlin, jeune commandant d'un peloton de Marines de 25 ans,  s'est déployé dans le désert koweïtien, IL a écrit sa première phrase dans ce qui allait devenir un journal remarquable de l'invasion américaine de l'Irak au printemps. "Le meilleur conseil d'écriture que j'ai reçu est juste d'écrire," il a commencé. "Il faudrat  beaucoup de temps pour modifier et styliser plus tard."

 

 

McLaughlin a un rendez-vous avec  l'histoire. Son journal commence au Pentagone le matin des attaques du 9/11, saute à son déploiement au Koweït, le suit dans la bataille lors de l'invasion de Bagdad, et raconte le moment où son propre drapeau américain a été posée sur la statue de Saddam Hussein en Firdos Square - une image emblématique de l'invasion américaine. Mais le journal est beaucoup plus qu'un simple récit des premiers jours de la guerre en Irak: C'est parfois ironiquement drôle, tragique, brutale - et, surtout, honnête.


 

 

 

 

 Photos pêle-mêle

 

 

 

Sources: The New York Times et Sunday Times

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook