( 3 Votes ) 

Cérémonie à la DGSE en mémoire des agents tués en Somalie

 

 

 

  

Lundi matin à 11 heures, le directeur général de la sécurité extérieure, le préfet Érard Corbin de Mangoux, a rassemblé les personnels de la DGSE sur la place d'armes de la caserne Mortier, dont les drapeaux ont été mis en berne. Il leur a confirmé les décès de l'otage Denis Allex et du "soldat" du service action qui avait disparu lors de l'opération de sauvetage conduite dans la nuit de vendredi à samedi. En présence du coordonnateur national du renseignement, le préfet Ange Mancini, il a fait part aux personnels civils et militaires présents des messages de condoléances reçus des personnalités politiques françaises et des services de renseignements étrangers.

Il a évoqué les conditions de ces décès, ajoute-t-on de bonne source, mais celles-ci n'ont toujours pas été rendues publiques hors du cercle étroit des services secrets. Selon nos informations, aucun détail ne sera communiqué à la presse sur les grades, les identités et les conditions de la mort des trois agents du service. Selon nos sources, non confirmées, l'un des deux militaires tués durant le raid est un officier, un lieutenant spécialiste des explosifs. Blessé durant les opérations, il serait décédé à bord du Mistral.

la suite : ici

source : le point

site :DGSE

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 35 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook