( 3 Votes ) 

Pour le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, nommé le 16 mai 2012, c'est déjà la fin de l'état de grâce. De grosses tensions se sont fait jour avec la hiérarchie militaire.

 

 

 

Dans l'esprit des socialistes définissant actuellement la future politique de défense, qui sont le plus
souvent membres du cabinet civil du ministre appuyés par un certain nombre de CGA (contrôleurs
généraux des armées), la situation peut se résumer de manière simple : les réformes conduites sous
Nicolas Sarkozy pour renforcer le rôle et la fonction du chef d'état-major des armées (CEMA) se sont
traduites par une forme de prise de pouvoir du premier des militaires français.

 

 

la suite en  pdf : ici

source: le point

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 21 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook