( 1 Vote ) 

Alléger le Fardeau

Alors que le fantassin doit sans cesse alourdir son paquetage au gré des contraintes du champs de bataille moderne et des développements technologiques, certaines innovations semblent prometteuses et pourraient si ce n'est inverser la tendance, au moins en limiter les effets en l'amenuisant et en améliorant le quotidien du soldat en opération.

 

 

 

Le Tigre, gilet pare-balles présenté par l'industriel Paul Boyé, vient d'être livré en Afghanistan pour le mandant du 1er Régiment d'infanterie. Equipé de plaques projectives de classe IV, il pèse 14 kg (au lieu de 17 pour les prototypes livrés en 2008). La recherche s'est axée essentiellement sur l'ergonomie du tir et le respect de la colonne vertébrale. Il a en effet été conçu pour tirer selon la pratique ISTC (tir de combat) avec plus d'aisance. Il offre évidemment des poches pour les secouristes de combat et des poches adaptées pour les grenades françaises (voir l'interview du Lieutenant-Colonel Dumont du Centre d'expertise du soutien du combattant et des forces). Il serait, nous a assuré le directeur général Philippe Boyé durant notre interview, composé de matériaux innovants permettant une meilleure évacuation de la transpiration. Nous parlons en effet au conditionnel : par souci de contre-espionnage industriel, c'est une version prototype composée de fibres classiques qui était présentée à Milipol... Les premiers RETEX sur ce point sont attendus dans quelques mois.

 

 

Paulboyé

vendre a la défense

Interview du Lieutenant-colonel Dumont du Cescof

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 28 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook