( 1 Vote ) 

Obama face à un défi


Le président Barack Obama a décidé de réduire la présence permanente de l'armée américaine en Europe, dans un mouvement qui en partie date de de l'ère Bush et a été longtemps retardé.

Restriction budgétaire oblige ,une à 2 brigades lourdes quitteraient l'Allemagne,une quiterait l'Italie. 

La présence Americaine qui était  de 300 000 pendant la guerre froide, chute à moins de 80 000 aujourd'hui.

Il s'inscrit également dans l'argumentation de M. Obama que les alliés du pays devrait prendre une plus grande responsabilité pour la sécurité régionale, comme dans le cas de l'opération de l'Otan en Libye.

Des questions se mettent en place...budgets européens en baisse ,bases Américaines réduites ..un gros défi pour tous.

 

         Julianne Smith, secrétaire du Pentagone adjoint pour la politique européenne et l'OTAN

 "Je pense que les compressions budgétaires que nous voyons de l'autre côté de l'Atlantique et les compressions budgétaires que nous serons amenés a prendre dans le domaine de la défense va mettre une pression supplémentaire sur nous tous "



M. Panetta et des responsables militaires réunis au Pentagone au cours des derniers jours avec ses homologues de Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Norvège et la Lituanie à marcher ces alliés à travers les changements. Le général Martin E. Dempsey, président du Joint Chiefs of Staff, sera en Europe la semaine prochaine pour des discussions privées avec une gamme de commandants de l'OTAN sur la position de la force remodelé.

 

 

Philip H. Gordon, secrétaire adjoint du Département d'Etat pour les affaires européennes, déjà en visite capitales sur le continent, rassurant le public à Berlin cette semaine que «les États-Unis demeurent résolus à une Europe forte, la défense collective de nos alliés de l'OTAN, et pour bâtir et maintenir la capacité et des partenariats qui nous permettent de travailler ensemble à l'échelle mondiale.

source The New York times

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 65 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook