( 1 Vote ) 

Quelles sont les conséquences du retrait des troupes américaines? En apparence, peu de choses vont changer.

Alors que le contingent américain avait culminé à 170000 hommes au moment du surge (l'envoi de 30000 hommes supplémentaires), en 2007-2008, il ne restait plus que 50000 GI en Mésopotamie après le retrait des troupes de combat à la fin de l'été 2010. Les soldats américains, en cantonnement, ne sortaient plus que pour des missions ponctuelles,à la demande des autorités irakiennes et en coordination avec l'armée nationale.

 

 

Mais l'appui américain, bien que peu visible sur le terrain, va manquer aux forces irakiennes,surtout en termes de renseignement et de couverture aérienne.Malgré l'achat de dix-huit chasseurs F-16 en septembre2011, l'Irak ne maîtrise pas son espace aérien. Cet aspect pourrait faire l'objet d'un accord secret.Un millier de militaires américains resteront

sur place pour assurer la formation des forces irakiennes.Il ne faut enfin pas oublier les dizaines de milliers de gardes relevant de sociétés de sécurité privées,comme la très controversée Blackwater,aujourd'hui dissoute.Avec16000 employés l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad est la plus importante au monde, ce qui ne manquera pas d'alimenter le soupçon d'un pays sous influence.«Le paradoxe du retrait américain est que la quasi-totalité de la classe politique irakienne y était opposée, note Pierre-Jean Luizard,directeur de recherche au CNRS et historien de l'islam contemporain dans les pays arabes du Moyen-Orient.(source le monde (Christophe Ayad))

lire la suite : ici


Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook