( 2 Votes ) 

Après une période de découragement, j'ai décidé de jouer ma dernière carte, ou plus exactement, de tirer ma dernière cartouche.

Dans ma tête. En d'autres termes, je vais me « faire sauter le caisson » pour expier ma part de honte et protester contre la lâche indifférente de nos responsables face au terrible malheur qui frappe nos amis Lao. Ce n'est pas un suicide mais un acte de guerre visant à secourir nos frères d'armes en danger de mort. Quant à vous les gouvernants sans honneur, vous, les grands « médias » sans courage et vous, les « collabos » sans vergogne, je vous crache mon sang et mon mépris à la gueule ! Je demande parton à tous ceux qui m'aiment pour le chagrin que je vais leur causer.

 

Décès du Colonel Robert JAMBON

Commandeur de la Légion d'honneur officier de l'ordre national du Mérite croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs croix de la valeur militaire chevalier du Million d'éléphants et du Parasol blanc commandeur de l'Ordre national de Côte-d'Ivoire survenu le 27 octobre 2011, à l'âge de 86 ans

le texte de la derniere  cartouche du colonel ici

Vinh Yen (du 14 au 17 janvier 1951) 

a lire aussi : ici

Commentaires   

 
DUMEST
+2 # DUMEST 24-11-2011 11:37
SUPERBE ! TD
Répondre | Signaler à l’administrateur
 
 
LEGALLAIS
+1 # LEGALLAIS 01-12-2011 12:15
Il y a encore des Hommes d'honneur !
Respect et silence sont les meilleurs commentaires pour ce juste !
Répondre | Signaler à l’administrateur
 
 
franck
+2 # franck 01-12-2011 19:28
c'est une nouvelle bien triste, et en tant que troupe de marine, encore en activité, je tenais a exprimer ma tristesse de voir partir un homme d'honneur au sens du sacrifice aigu. Je lui souhaite bon vent et m'associe à la peine de la famille.
Amitié coloniale
Répondre | Signaler à l’administrateur
 
 
Pitat Catherine
+2 # Pitat Catherine 07-08-2013 22:41
j'ai coyoyé durant plus de 3 ans des familles H'mongs qui arrivaient directement des camps de réfugiés Thaïlandais et accueillies par la France en Cévennes
j'ai essayé de les aider au mieux pour leur apprendre à vivre dans notre société et à se dépatouiller dans le dédale des démarches adminsitratives
j'ai rencontré des gens admiarbles et plein de dignité des enfants conscients que s'ils voulaient s'insérer dans cette société qui leur était étrangère, il leur fallait travailler bien en classe et ils s'y sont arrivés
certains sont restés mes amis ......je garde de ces années passées à travailler avec eux un sentiment excptionnel de partage et découverte de l'autre dans la simplicité et la franchise
j'ai le plus grand respect pour le geste du colonel Robert Jambon Je souhaite de tout coeur que la raison de sa mort soit enfin entendue !
Répondre | Signaler à l’administrateur
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 58 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook